Sélectionner une page

Blessure légère, petite brûlure, ordonnance qui doit être renouvelée… Ce sont autant de problèmes qui nécessitent que vous vous rendiez dans une pharmacie en urgence. Elles ne sont cependant pas toujours ouvertes. Dans quel cas, pas de panique ! Les pharmacies de garde sont là pour vous. Quel est le fonctionnement et quel est leur coût ? Nous répondons à vos questions.

Comment fonctionnent les pharmacies de garde ?

Obligatoirement prévues selon L.5125-22 du Code de la santé, les pharmacies de garde sont désignées par les URPS, dont l’acronyme signifie Union Régionale de Professionnels de Santé. À l’instar des médecins de garde, elles fonctionnent par un système de rotation, de façon à ce que vous puissiez toujours trouver une officine ouverte, quelle que soit l’heure ou la date, et ce même durant les week-ends et jours fériés. Toutes les pharmacies territoriales doivent assurer un service de garde à un moment donné.

À noter qu’il existe deux sortes différentes de pharmacies de garde. Les pharmacies de garde à volets fermés n’ouvrent qu’à des patients particuliers et doivent être averties de votre venue afin de vous accueillir. A contrario, les pharmacies de garde à volets ouverts accueillent tout le monde durant leurs horaires de garde.

Sachez qu’il existe des officines mutualistes qui ne sont pas sous le coup de cette obligation. Ces structures, tenues par des sociétés ou des unions mutualistes, sont uniquement destinées à délivrer des médicaments, gratuitement, à leurs adhérents.

Quel est le tarif d’une pharmacie de garde ?

Les honoraires effectués par les pharmacies de garde sont pris en charge par la sécurité sociale, à condition que vous possédiez une prescription médicale. Si cela n’est pas le cas, vous devrez vous acquitter des majorations suivantes :

  • 8€ par ordonnance durant les horaires de nuits, entre 20h00 et 8h00.
  • 5€ par ordonnances durant les horaires ouvrés, entre 8h00 et 20h00 les dimanches et jours fériés
  • 2€ par ordonnance exécutée durant les horaires ouvrés hors des jours normaux d’ouvertures

Les pharmacies habituellement ouvertes le dimanche ne vous feront pas payer d’honoraire supplémentaire, cela n’étant pas une condition exceptionnelle.