Sélectionner une page

L’eau potable est une richesse inestimable et coûteuse et ne représente que 4 % sur toute la planète. Nos besoins quotidiens s’accroissent or les réserves d’eaux mondiales sont rares. Actuellement, les gaspillages en matière d’eau sont encore bien visibles dans notre société. Alors, les entreprises en bâtiment ont décidé d’intégrer les stocks d’eau de pluie dans leurs projets de construction. De plus, on voit de plus en plus de particuliers qui choisissent d’adopter l’eau de pluie dans leurs modes de vie.

Quel est l’intérêt de récupérer l’eau de pluie ?

Tout d’abord, c’est un geste écologique et économique. Nos besoins journaliers sont rythmés par l’eau et souvent ces derniers usent des eaux traités que ce soit pour le lavage de la voiture, les toilettes,… Nous stigmatisons l’eau des pluies en le catégorisant comme « impure » ou encore « sale ». Le fait que l’eau de pluie ne soit pas traitée ne signifie pas qu’elle est malpropre bien au contraire l’eau issue de nos robinets ne sont pas de mauvaises qualités car elles sont dépourvues de chlore et de calcaire. Par conséquent, l’eau de pluie peut à la fois être adoptée pour tous types d’utilisations tant pour le nettoyage que pour les besoins tel que le jardinage.

Comment récupérer de l’eau de pluie ?

Récupérer l’eau pluviale est simple. On peut directement mettre une cuvette sous les gouttières pour récupérer l’eau directement de vos toits. On peut récupérer jusqu’à 600 litres d’eau par m² de toit chaque année.

Pour une utilisation moins système D, il y a divers appareils conçus pour récolter l’eau de pluie. Ce sont des appareils appelés collecteur d’eau et il existe beaucoup de variantes adaptées à chacun et à chaque type de bourses.
A noté que la collecte de l’eau de pluie dépend de chaque région.

Quels sont les équipements pour récupérer l’eau de pluie ?

Avant de parler d’équipement, il faut d’abord situer à quoi va servir cette eau de pluie, c’est-à-dire vous devez déterminer l’usage que vous voulez dans votre foyer et adapter en fonction de votre maison et de vos besoins.
Il y a 4 types de catégories en matière d’usage récupération de cette eau venant du ciel:

Les usages extérieurs : arrosage du jardin, des plantes,…
Les usages domestiques : WC, lave-linge, salle de bains,…
L’eau potable
Ou encore les trois en même en temps

Quels sont les différents récupérateurs d’eau de pluie ?

Récupérateur d’eau de pluie standard

Sans doute, le système le plus simple récupérateur d’eau. Il suffit de placer un bidon ou une citerne récupérateur ou non sous une gouttière. En outre, il est également muni d’un système de dérivation. Sa capacité et de 200 à 10 000 litres.

Récupérateur d’eau décoratif

Avec l’évolution du design, les citernes sont également décorées pour ne pas être que pratique. À l’heure d’aujourd’hui, il existe des kits de récupération très design et décorative. D’autres citernes adoptent aussi un look naturel pour se fondre dans la nature en imitant la pierre naturelle ou le bois.

Récupérateur d’eau de pluie réservoir souple

C’est une citerne souple (que l’on trouve sur le site : https://www.abeko.fr/ ) ayant une grande contenance que l’on installe principalement sous une terrasse, un vide sanitaire en d’autres termes dans un endroit dissimulé et non perceptibles de suite.

Récupérateur d’eau de pluie enterrée

Pour ceux qui aiment la discrétion, c’est une solution adéquate pour vous. Ce système permet d’avoir de l’eau à usages multiples et surtout, il ne se voit pas. Pour se faire, il est idéal si vous construisez une maison, au lieu de l’adapter à une maison existante, cela pourrait réduire la capacité de votre récupérateur.

Kit adaptateur pour gouttière

Si vous ne voulez pas utiliser des récupérateurs, d’autres solutions sont maintenant disponibles comme le kit adaptateur. Il est très pratique et facile à poser. Le système de ce kit est comme ceci, ils sont constitués d’un collecteur d’eau qui relie directement la cuve à la descente de gouttière, et d’un récupérateur d’eau de pluie. Il est aussi important de souligner qu’il fait utiliser un filtre pour retenir les débris divers. Ainsi, il faire un nettoyage le plus souvent possible.

Comment se fait le puisage de l’eau de la cuve ?

Déversement de l’eau par gravité

On peut se contenter de placer des citernes en hauteur sur un support à quelques dizaines de centimètres au-dessus du sol. Ainsi en ouvrant le robinet situé en bas de la cuve, l’eau s’écoule par gravité dans l’arrosoir placé en dessous ou dans le tuyau d’arrosage que vous avez raccordé au robinet.

Tirer de l’eau par pompage

Une pompe électrique, une pompe d’arrosage ou pompe de surface, permet aussi d’acheminer l’eau du récupérateur directement dans votre jardin. Les cuves enterrées nécessitent l’installation d’une pompe immergée pour puiser l’eau stockée dans la cuve.

Quels sont les autres moyens pour recueillir de l’eau de pluie ?

Faîtes place à votre imagination

Vous n’avez pas besoin de recourir à des cuves si vous ne voulez pas dépenser de l’argent ou plus. Vous pouvez évidemment recueillir l’eau de pluie en utilisant ce que vous avez dans votre maison comme les seaux, les bassines,… Lors des saisons de pluies, vous devez les déposer à l’extérieur pour se remplir d’eau de pluies. Vos anciens pots peuvent aussi faire l’affaire. En effet, vous pouvez les laisser dehors lorsqu’il pleut, ils vont ainsi s’envahir d’eau de pluie. Après cela, vous devez mettre une matière faits de fibres pour le recouvrir afin que l’eau ne s’évapore pas.

Détourner le tuyau de descente de votre toit

Ce système le plus simple pour récolter de l’eau de pluie. Le tuyau de descente dirige normalement l’eau vers une voie d’écoulement facile. En détournant le bec, et en mettant quelque chose pour retenir l’eau, vous récolterez plus facilement de l’eau.