Sélectionner une page

Des caméras sont généralement installées dans la voie publique pour la sécurité des biens publics et des personnes. C’est ainsi qu’il est possible de retrouver des agresseurs ou des voleurs. Ces caméras sont placées et ne peuvent être exploitées que selon l’article L.251-2 du code de la sécurité intérieure.

C’est aussi une très bonne manière de retrouver toute personne qui viole les règles de la circulation. Mais il est très important de savoir que tout le monde ne peut ni les placer ni les consulter. Il ne faut donc pas croire que ces dernières sont placées pour une surveillance abusive. Elles sont plutôt là pour votre bien.

Dans cet article, vous allez donc savoir qui peut les placer, qui peut les consulter. C’est aussi le moment de savoir ce que vous devez faire lorsque ces images sont exploitées abusivement.

Qui peut installer une vidéosurveillance dans la voie publique ?

Il est important de savoir que le placement des caméras dans la rue ne peut être fait que par les autorités publiques. C’est donc l’apanage des préfectures et des mairies. Vous allez certainement vous demander ce qu’il en est des entreprises et établissements publics. Sachez que ces derniers ne peuvent installer des vidéos de surveillances qu’à l’intérieur de leur structure.

Ils peuvent également le faire à l’extérieur, mais les vidéos doivent se limiter aux abords de leur structure. La rue ne peut donc pas être filmée par ces derniers. Si vous êtes donc responsable d’une entreprise, faites un tour sur https://www.cfpsecurite.com/accessoire-video-surveillance.html et vous allez trouver différents accessoires pour la protection de vos bâtiments.

Pour ce qui est des particuliers, ils ne peuvent avoir recours à des vidéosurveillances que pour l’intérieur de leur propriété. Même si vous souhaitez surveiller vos biens à l’extérieur de votre barrière, il est mieux de ne pas le faire. Vous pouvez avoir des problèmes avec les pouvoirs publics.

Les caméras des voies publiques doivent-elles respecter la vie privée ?

Il est important de savoir que les caméras destinées à la voie publique n’ont pas le droit de filmer l’intérieur de votre maison. Même au niveau e l’entrée de votre habitation, cela ne peut être fait que de manière spécifique et vous devez en être informé.

En effet, les gouvernements s’arrangent à avoir des processus de masquages de toutes ces zones. Vous ne pouvez donc être filmé que si vous avez des problèmes graves avec la justice.

 

Qui peut consulter les images d’une vidéosurveillance de la voie publique ?

Comme nous l’avons dit plus haut, les préfectures et les mairies sont les seuls à pouvoir installer ces caméras. C’est pourquoi ils sont les seuls à donner une autorisation à certaines personnes de pouvoir contrôler ces images.

Les personnes autorisées à le faire sont généralement les agents du centre de supervision d’une préfecture ou d’une commune. Mais il est important de savoir que ces dernières doivent impérativement être formées aux différentes règles de mise en œuvre de ce type de vidéosurveillance.

En effet, il s’agit d’un domaine assez délicat et les informations qui y sont contenues sont extrêmement à protéger. C’est pourquoi celui qui est en charge doit tenir un cahier dans lequel il rédige tous les enregistrements réalisés. Mais n’oublions pas de signaler que la date de destruction doit également être marquée.

S’il constate un problème grave, il doit plutôt marquer la date à laquelle il va transmettre les images au parquet.

Conclusion

Voilà donc ce que vous devez savoir sur les personnes qui sont habilitées à observer les images sur les vidéosurveillances d’une voie publique. Sachez également que dans le cas où vous devez être filmé dans la voie publique, vous devez impérativement en être informé au moyen de panneaux affichés.

Vous avez également le droit de voir une vidéo filmée dans la voie publique dans le cas où vous apparaissez. Voilà donc les seules personnes qui peuvent avoir un accès à ce genre d’image.